Anarchistes Ivry

Groupe libertaire d’Ivry-sur-Seine

Théâtre de l’opprimé

Classé dans : Radio

08
02 | 10

Avec Audrey et Denis, de la troupe Ambaata, venue à Vitry préparer et jouer une scène de théâtre-forum avec des sans-papiers.

Qu’est-ce que le théâtre de l’opprimé ?

À l’origine, les techniques du Théâtre de l’opprimé (TO) ont été inventées par Augusto Boal comme une réponse politique et esthétique aux répressions sanglantes perpétrées par les dictatures militaires qui ont sévi en Amérique latine dans les années 60–70. Le TO est pratiqué aujourd’hui comme outil de lutte sociale dans de nombreux pays (Brésil, Inde, Angleterre, etc.)

Le but du TO est de donner des outils d’expression, d’étude et d’analyse à ceux qui subissent une oppression sociale. Le principe fondamental de cette forme d’art est d’amener les opprimés à passer de l’état de spectateur passif à celui de protagoniste actif, sujet créateur et transformateur de situations.

Plusieurs techniques font partie de l’arsenal du TO : le théâtre-forum, le théâtre-image, le tréâtre invisible, etc.

Qu’est-ce que le théâtre-forum ?

Le principe en est que des individus concernés par une oppression sociale fixent une histoire de 15 à 20 minutes à partir de faits vécus représentatifs de leur situation sociale, économique, sanitaire. Le théâtre-forum consiste ensuite à jouer la pièce ainsi réalisée devant un public constitué de membres de ce groupe social dominé. À la fin de la représentation, la pièce est rejouée ; les membres du public sont alors invités à intervenir en remplaçant un personnage à un moment où ils pensent pouvoir dire ou faire quelque chose qui infléchirait le cours des évènements.

Il s’agit d’une technique de théâtre participative qui vise à analyser collectivement les mécanismes sociaux d’une oppression, et à en rechercher des voies de dépassement.

Ambaata-TO
théâtre de l'opprimé
Augusto Boal

Lundi Matin, 08 février 2010, 1h41, MP3, 93 Mo

Mots clés : sans-papiers