Anarchistes Ivry

Groupe libertaire d’Ivry-sur-Seine

Ni oubli ni « excuses sociologiques »

Classé dans : Radio

16
09 | 13

Dans un article intitulé « Excuses sociologiques » (titre changé par Siné mensuel, qui l'a publié), Pierre Carles avance l'idée que Clément Méric, militant antifasciste, s'est fait tué par un militant fasciste parce qu'il était un « membre de la petite bourgeoisie intellectuelle » qui s'est retrouvé face à un prolo, et qu'il a été « victime d'un certain complexe de supériorité sociale » et de la lutte de classes…

Lundi matin, 16 septembre 2013, 1h35, 51 Mo

« L'affaire Clément Méric », par Pierre Carles
« Clément Méric, mort pour ses idées dans un monde sans idées », par Serge Quadruppani et Odile Henry
« Meurtre de Clément Méric : réponse à Pierre Carles », par des amis et camarades de Clément Méric
« Pierre Carles proteste de sa bonne foi »

Mots clés : aucun