Anarchistes Ivry

Groupe libertaire d’Ivry-sur-Seine

Solidarité avec Levent Capa

Classé dans : Luttes & solidarité

04
08 | 12

Levent, un camarade turc que beaucoup ont vu dans le mouvement à Paris, notamment au collectif des mal logés du 18ème sans frontières, dans les assemblées contre les expulsions, et au bâtiment occupé du 260 rue des Pyrénées, a été arrêté en Suisse le dimanche 23 juillet et placé en centre de rétention, puis expulsé vers la Turquie le 27 juillet, alors même que des avocats essayaient d’accéder à son dossier.

Interpellé à l’aéroport d’Istambul, il passera en procès dans 3 mois, où il risque de 10 à 20 ans de prison pour ses activités en tant qu’opposant politique au régime turque.

Pour tout contact avec le Comité de solidarité avec Levent Capa à Paris : libertepourlevent@gmail.com

En 2011, après 11 ans de prison pour ses activités militantes, il se rend en Europe : il redoute un second procès et une lourde peine. Une fois en Suisse, il connaît son premier contrôle de police et est contraint de donner ses empreintes. Dans la foulée, il dépose une demande d’asile. Puis, il s’en va en France où il séjourne quelques mois.

Au mois de juin, Levent apprend par les autorités françaises qu’il a un laissez-passer pour la Suisse. En effet, le fichier d’empreintes digitales Eurodac indique qu’il est entré dans l’espace Schengen par la Suisse. Aussi dans le cadre du règlement Dublin 2, il est contraint d’y retourner. Il a également une convocation des autorités suisses. Avant de partir en Suisse pour régulariser sa situation, il se rend au consulat suisse à Paris pour savoir s’il risque d’être expulsé vers la Turquie une fois arrivé en Suisse. Le consulat le rassure et lui explique qu’il ne sera pas expulsé, qu’il pourra poursuivre sa demande d’asile et que les autorités suisses lui donneront un hébergement et une allocation pour demandeur d’asile. Le consulat l’assure aussi qu’il obtiendra le statut de réfugié politique dans les deux mois du fait de ses activités politiques et de la gravité de la répression de la part de l’État turc qu’il a subie par le passé et qu’il risque de subir à nouveau s’il retourne en Turquie.

Levent se rend en Suisse le 21 juillet. Le dimanche 23 juillet, il est arrêté à Berne et enfermé au sein de la prison régionale de Berne dans la section détention administrative pour étrangers. Sa demande d’asile était en fait déjà rejetée depuis suffisamment de temps pour que le délai de recours soit expiré ! Il a entamé une grève de la faim.

Toutes initiatives et aides sont les bienvenues. CONTACT INFOS

Mots clés : sans-papiers